Préambule

Le terre-neuve fait parti du groupe des molossoïdes (au même titre que le Saint-Bernard, dogue allemand ou encore matin de Naples), pourtant ses origines restent incertaines.
Comme on pourrait s’en douter, il viendrait de l’île de Terre-Neuve (Canada).photo-terre-neuve-verone-3.jpg

sherpa1.jpgLe terre-neuve serait issu de chiens autochtones, avec une pointe de chien d’ours des vikings (qu’ils amenaient toujours avec eux lors de leur périple en mer), une touche de molosse du Tibet qui aurait traversé le détroit de Béring pendant la migration pléistocène.

Plus tard (environ 1600) quelques chiens européens amenèrent leurs caractéristiques, comme les retrievers, les Mâtins (d’où la couleur Bleue qui peut apparaître sur certaine lignée) et les chiens des Pyrénées.

Ce mélange nous donne un chien aux caractéristiques extraordinaires :
Grand, puissant, beau et surtout terriblement intelligent …

Le Terre-neuve : Utilisation.

photo-terre-neuve-verone-2.jpg

L’ensemble de ses caractéristiques en fait un chien multitâches

(avant même l’avènement de Vista et des quad cores !)

Sa taille et sa force : en ont fait un puissant tracteur capable de tirer des troncs d’arbres sur des pentes abruptes ou des chariots de morues (Bon de nos jours les chariots de morues ne sont plus très courant !)
Son flair : lui permet d’être un excellent chasseur/rapporteur, truffier ou de recherche aux personnes
Son intelligence : fait de lui un excellent guide d’aveugle et/ou d’aide aux personnes à mobilité réduite.

Bref le Terre-Neuve, pour qui l’a côtoyé, devient rapidement le chien idéal.

Le Terre-neuve : à la maison.

Quand on se promène avec un terre-neuve, hormis le fait qu’on crée toujours un grand engouement des personnes croisées (voir même des attroupements frisant l’hystérie collective !), une question revient sans cesse : Faut-il avoir une grande maison et un parc de plusieurs hectares pour que le terre-neuve soit heureux ? Non, pas nécessairement,
La contre Partie est de les sortir souvent pour les besoins hygiéniques (4 fois par jour étant le minimum) et leur proposer une balade dans la nature de 1heure ou plus 3 à 4 fois par semaine…donc il faut du temps.
Le Terre-Neuve est un chien attachant et surtout très collé à ses Maîtres, là où vous êtes il sera. Etre seul en permanence même dans un Parc de plusieurs hectares ne lui convient pas. (Néanmoins il supporte bien les absences quotidiennes des ses maîtres).

photo-terre-neuve-verone-dort.JPGQu’est ce qu’un Terre-Neuve fait de ses journées à la Maison ? Que se soit en appartement, maison ou jardin la plupart du temps : Il dort !

photo-terre-neuve-sherpa.JPG
Le reste du temps est consacré aux balades hygiéniques, creuser, ronger, jouer, manger…et s’il lui reste 5 minutes faire la sieste.
Il ne faut pas perdre de vue une chose importante chez le terre-neuve, c’est sa taille et sa force ; ainsi lorsqu’il creuse, il peut transformer votre superbe gazon Anglais en territoire lunaire apocalyptique en quelques minutes …

chiot terre neuve dans un trou[

Le terre-neuve aime ronger et grignoter ses jouets ou des bâtons, s’il n’en a pas à disposition vos chaussures « Prada » ou/et « l’armoire Louis XIV » de l’arrière-Grand-tante peuvent très bien faire l’affaire !

Le Terre-neuve : Expositions de conformité au standard (ex-expo de beauté).

photo-terre-neuve-sherpa2.jpgAu début, ça paraît simple. Votre terre-neuve est le plus beau chien de la Terre et peut-être même de l’univers…vous le savez, mais il faut que cela soit reconnu par les instances officielles…

Dans un premier temps, on commence par la confirmation.

Cet acte de confirmation permet d’inscrire définitivement le chien au « Livre des Origines Françaises » (le fameux L.O.F.), avant le chien n’est inscrit qu’à titre provisoire. Pour résumer, si le chien correspond au standard dicté par le Club Français du Chien de Terre-Neuve (C.F.C.T.N.), y’ a pas de problème.
La confirmation se déroule comme pour une présentation en exposition, on montre son chien, âgé au minimum de 15 mois, à un expert confirmateur ou un juge qui détermine si oui ou non le chien correspond au standard.
La confirmation pour un terre-neuve est la clef qui peut ouvrir les portes des championnats de conformité au standard, mais c’est surtout l’unique façon de l’inscrire au LOF de façon définitive, et lui permet d’accéder à la reproduction de façon officielle.

Vous avez fait confirmer votre chien et « Ô Miracle », l’ambiance, l’odeur de gaufre et les aboiements vous ont plu. Vous qui pensiez que les « expos de beauté » étaient une foire aux vanités ; vous vous apercevez que c’est surtout un grand rassemblement de passionnés et vous en avez appris plus sur la race de votre chien en une journée que sur l’ensemble de votre vie…

En fait, les expositions de conformités au standard (nationale ou internationale) servent à plusieurs choses :

photo-terre-neuve-expo-verone.JPG– Promouvoir les chiens de race auprès du public
– Créer une émulation auprès des éleveurs et/ou particuliers avec le système de championnat national ou international. (« Mon chien est champion du monde … »)
– Déterminer de façon objective les chiens les plus conformes au standard. Ce qui permet, en toute logique, pour les professionnels de l’élevage de sélectionner leurs reproducteurs (on verra plus loin l’intérêt des Nationales & Régionales d’élevage).
– Dans le même ordre d’idée, ces expos permettent de créer le palmarès du chien, ce qui augmente sa cote ou sa valeur pour une mise à la reproduction éventuelle.

Note sur le fonctionnement des expositions :

Le terme « beauté » prêtant à confusion, on lui préfère aujourd’hui le qualificatif de conformité au standard.
Dans une exposition canine avec attribution de C.A.C.S.* ou C.A.C.I.B*, ou une nationale d’élevage on retrouve le même type de « compartimentation » pour les différentes races.photot-terre-neuve-expo-verone.jpg

*CACIB ou IB: Certificat d'Aptitude de Conformité International de Beauté. Pour être homologué "Champion International de Beauté" ou "CH.IB", il faut remporter 4 CACIB, dans 3 pays différents, sous au moins trois juges différents, avec au moins un CACIB du pays d'origine du propriétaire du chien. Il faut au moins 1 an et 1 jour entre le 1erIB et le dernier. RCACIB : Attribué au 2éme, cela indique que si le 1er est déjà titulaire du titre ou qu'il ne peut prétendre l'obtenir dans un délai requis, le CACIB lui revient.
*CAC ou CACS : Certificat d'Aptitude de Conformité au Standard. Pour la France : Pour être homologué "Champion de France" ou "CH.CS", il faut remporter le CACS de la Nationale d'élevage Française ou le CACS des championnats de France, plus 1 CACS de Spéciale, plus un autre CACS dans une réunion CACIB Française. Il faut également le T.A.N et la lecture officielle des hanches. RCACS : Même condition d'attribution que la RCACIB. ( "R" voulant dire Réserve ). (source CFCTN).

On retrouve donc les catégories suivantes :

*(Baby) uniquement en régionale et nationale d’élevage.
*Puppy (6-9mois), pas de qualificatif autre que assez prometteur, prometteur ou très prometteur.
*Jeune (9mois-15mois), avec qualificatif (excellent, très bon, bon, assez bon, insuffisant,) et classement des 4 premiers.
*Intermédiaire (15mois-24mois), idem.
*Ouverte (à partir de 15 mois)
*Champion. (Titre homologué de Champion National, ou International)
*Vétéran. (à partir de 8 ans)

La gagne se joue essentiellement entre les classes intermédiaire, ouverte et champion.

Pour l’ensemble des expositions, les races de chiens sont reparties en 10 groupes.
Groupe 1 : Chiens de berger, chiens de bouvier (sauf chiens de Bouvier suisse)
Groupe 2 : Chiens de type pinscher, schnauzer, Molossoïdes , bouvier suisse
Groupe 3 : Chiens de Terriers
Groupe 4 : Chiens de Teckels
Groupe 5 : Spitz et chiens de type primitif
Groupe 6 : Chiens courants

Groupe 7 : Chiens d’arrêt
Groupe 8 : Chiens leveurs de gibiers, rapporteurs et chiens d’eau
Groupe 9 : Chien d’agréments ou de compagnie
Groupe 10 : Lévriers et races apparentes

Cette répartition en groupe n’existe pas pour les régionales et nationales d’élevage puisque se sont des rencontres spécifiques à la race. Elles permettent une évaluation pointue du cheptel et sont d’un niveau extrêmement élevé, puisque sur une nationale d’élevage de Terre-Neuve on peut voir jusqu’à 300 chiens.

A quoi servent les attributions de CACS et C.A.C.I.B. ?
Ces 2 récompenses outre le coté « bon point » permettent de récompenser un chien de mérite exceptionnel, et surtout de glaner les titres de champion national ou international (cf. définitions CACS et CACIB)

Présentation en Exposition du Terre-neuve :

Toilettage :

Dans le standard, il est dit que le chien doit être brossé et légèrement toiletté…Dans l’absolu, on fait comme on veut…Mais pour une expo, quelle qu’elle soit, un coup de brosse ne suffit pas…
Pour résumer, le toilettage doit « sublimer » le chien et gommer ses défauts (qu’il n’a pas c’est le plus joli chien de la terre …).

Le Matériel à avoir impérativement :

une brosse/étrille photo-terre-neuve-chiot-pulseur.jpg
un peigne
1 paire de ciseaux crantés.

Le Matériel « qui gagne » :
1 brosse (poils métal sur caoutchouc)
1 étrille petit modèle
1 étrille grand modèle
1 peigne larges dents

1 peigne dents rapprochées
1 paire de ciseaux crantés
1 paire de ciseaux droits.
1 pulseur bi-moteur avec variateur de vitesse.
…/…

D’une manière générale, les points à surveiller sont : photo-terre-neuve-patte-verone.jpg
derrière les oreilles
le plastron et la poitrine
l’arrière supérieur des pattes postérieures
les « aisselles ».
Ce sont les lieux favoris de formation de nœuds.

Le terre-neuve mue 2 fois par an (printemps et automne). C’est assez impressionnant…
Ce phénomène de mue est du à un changement de la photopériode (heure de jour/ heure de nuit).

Pour les expos, il faut absolument et impérativement éviter de laver les terre-neuve noirs la veille. Il est très préférable de les laver 15 jours à 3 semaines avant pour que le poils ait le temps de re-graisser et soit naturel le jour de l’expo.

Le handling ou présentation du chien devant le juge :

C’est ce qui paraît le plus simple ou facile mais est de très loin le plus compliqué. En effet, on ne promène pas son chien sur le ring, ni on le pose devant le juge. Comme pour le toilettage, on doit sublimer le chien et cacher, autant que faire ce peu, ses défauts…

Le jugement se déroule toujours de la même façon. L’ensemble des chiens d’une même classe rentre sur le ring, leur handleur les place en position statique qui correspond à la position « standard » d’un terre-neuve debout. Puis le juge appelle les chiens 1 à 1 pour les jugements individuels. C’est là que le secrétaire de ring remplit la feuille de jugement du chien (on appelle cette feuille « slip » ou « string »).
Une fois les jugements individuels terminés, le juge garde sur le ring les chiens jugés excellents. C’est à ce moment là que le classement et les remises éventuelles du CAC ou de l’IB se font. Ceci afin de permettre l’accession au Ring d’honneur pour se mesurer aux autres BOB du groupe. Le meilleur de groupe étant déterminé, ce sont les 11 vainqueurs de groupes qui se rencontrent pour la récompense suprême de l’exposition soit le Best in Show ou B.I.S.

chiottn.JPG

[/lang_fr]

Laisser un commentaire

Élevage de Terre-neuve Loire Rhône Alpes Auvergne | Terre Neuve Noir et Blanc |