Le Terre Neuve sauveteur en mer : Mythe folklorique ou réalité ?

Nager est une seconde nature pour le terre neuve que l’on surnomme quelques fois le Saint Bernard des Mers. Fort, endurant, résistant et opiniâtre le terre neuve muni d’une peau interdigitale, d’un sous-poils important l’isolant de la fraicheur de l’eau et une fourrure naturellement « grasse » lui permettent de nager des heures dans les eaux les plus froides sans aucun problème.

 

Mais ces qualités font-elles de lui un chien sauveteur en mer ?

Il faut arrêter de laisser croire qu’un terre neuve peut être aussi efficace qu’un scooter des mers ou qu’un « Zodiac ». On ne peut pas se reposer entièrement sur lui, sachant qu’il peut très bien rester dans le bateau ou sur la berge s’il l’a décidé. Un terre Neuve est têtu…ce n’est pas une machine, il a sa propre personnalité !

D’ailleurs le terre neuve sauveteur en mer n’est pas reconnu d’utilité publique, comme peut l’être le chien d’avalanche ou ‘detecteur’ d’explosif.

 

De plus, une personne se noyant est en détresse vitale, prête à tout pour sauver sa vie. Pour cela elle va se jeter sur le premier expédiant suceptible de l’aider…dans ce cas le terre neuve qui ne va pas forcément être capable de se dégager de sa victime a de forte probabilité de se noyer à son tour. Les sauveteurs (à 2 pattes) dans cette situation se servent soit d’une bouée (la célèbre bouée rouge d’Alerte à Malibu) ou/et connaissent ce que l’on nomme les prises de dégagement…

 

Autre inconvénient de taille, il existe un grand nombre de personnes terrifiées par les chiens, alors imaginez la réaction d’une personne se noyant à l’arrivée d’un molosse de 80 kg…

 

Alors quid de la présence de nos terre neuves sur les plages de France et de Navarre ?

 

A mon sens, le terre neuve a un rôle essentiel à jouer dans la prophylaxie de la sécurité aquatique de nos plages, non pas en tant que sauveteur mais plutôt en tant que médiateur. En effet, quoi de mieux que cet énorme chien noir pour sensibiliser et informer sur les risques de la baignade. L’autre atout lié à sa taille est aussi le côté sécurisant de ce gros nounours imposant !

 

Alors imaginons nos beaux CRS ou Pamela courant sur les plages avec un terre neuve à leurs côtés.

 

Et le travail à l’eau dans tout ça ?

 

C’est tout autre chose, on ne parle plus de sauver des vies humaines, mais plutôt de plaisir de « travailler », de partager des moments forts en émotion lors d’exercices difficiles et surtout d’être avec son terre neuve et d’autres passionnés de terre neuve. En plus, les clubs de travail à l’eau ont la réputation d’être extrêmement conviviaux et chaleureux…alors n’hésitez pas à contacter une base de travail à l’eau proche de chez vous !

Laisser un commentaire

Élevage de Terre-neuve Loire Rhône Alpes Auvergne | Terre Neuve Noir et Blanc |